Publié le 18 janvier 2017

Malade en avion : 4 astuces contre le mal de l’air

Lutter contre le mal de l'air

L’avion reste le moyen le plus rapide et le plus sûr lorsque l’on doit voyager sur de longues distances. Cependant, si vous faites partie de ces 3 millions de Français victimes de cinétose, autrement appelée mal de l’air, la perspective d’un voyage en avion ne vous remplit pas forcément d’une joie infinie. Pour vous aider à traverser cette douloureuse épreuve, reserver.fr vous donne 4 astuces pour lutter contre du mal de l’air.

Mal de l’air : attention à ce que vous mangez

C’est l’un des premiers symptômes du mal de l’air, et donc un des premiers moyens d’éviter de trop subir le mal des transports : faites attention à ce que vous mangez lorsque vous voyagez.
Évitez les plats trop riches et lourds qui auront une tendance naturelle à vous rester sur l’estomac. En effet, si vous vous sentez déjà ballonné ou lourd avant de prendre l’avion, dites-vous que la situation ne s’améliorera pas une fois que l’avion aura décollé. Au contraire, privilégiez des petites collations légères et digestes, prises régulièrement. Tout d’abord parce qu’un petit sandwich léger est bien plus digeste qu’un cassoulet de canard, et ensuite parce que la multiplication des repas vous permettra d’occuper votre esprit le long de votre vol.

Mal en avion : n’hésitez pas à bouger

Pas la peine de rester bloqué sur votre siège d’avion pendant toute la durée du vol. Si vous vous sentez mal en avion, n’hésitez surtout pas à bouger, à marcher un peu dans l’avion, avec l’accord de l’équipage bien sûr. Le simple fait de vous déplacer permettra à votre sang de mieux circuler, d’apporter plus d’oxygène à votre cerveau et à vos organes, et donc de lutter naturellement contre le mal de l’air. De plus, le fait de vous activer un peu pendant le vol permet également de solliciter vos muscles, et d’éviter l’engourdissement, qui peut entrainer une sensation de malaise et de confinement dans un avion.

Malade en avion : pas d’alcool pendant le vol

Si vous avez l’habitude de boire un verre ou deux avant le décollage, pour lutter contre le mal des transports, vous avez tout faux. Si un verre d’alcool peut vous donner la sensation passagère de relaxation, l’effet de l’alcool sur votre organisme lorsque vous êtes dans un avion en vol est contre – productif si vous avez le mal de l’air. En effet, la cabine d’un avion est pressurisée, ce qui entraine une certaine sècheresse de l’air ambiant dans l’avion, et donc favorise la déshydratation de votre corps durant le vol. Une déshydratation qui est amplifiée par la consommation éventuelle d’alcool et qui accentue les effets du mal de l’air, et finit par vous rendre encore plus malade en avion que vous ne l’êtes déjà. La bonne option est de boire régulièrement de l’eau. En plus de lutter contre les effets de l’air sec, l’eau permet de fluidifier la circulation de votre sang, et donc d’apporter de l’oxygène plus facilement aux organes de votre corps, notamment ceux qui vous font ressentir le mal des transports.

Prévenez les hôtesses de l’air

Le personnel des compagnies aériennes est entrainé pour vous aider si vous êtes malade en avion, ou plus simplement victime du mal de l’air. Le simple fait de les prévenir leur permettra de faire un peu plus attention à vous, et de vous proposer des solutions si jamais vous commencez à vous sentir mal. De plus, ils pourront vous proposer régulièrement de l’eau, ou des petites collations pour vous aider à passer un vol sans encombre.

PARTAGER
Commentaire

Notice: Undefined variable: user_ID in /home/clients/43aafd562d8b163b1cbc2476c8ae0650/sites/monetiz/reserver.fr/wp-content/themes/reserver/comments.php on line 57
Je note : 1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars
Loading...