Publié le 28 décembre 2016

Vols intérieurs low cost : quand l’avion est plus avantageux que le train

Vols intérieur low cost

Le transport aérien a longtemps été délaissé par l’administration française, au profit du développement du transport ferroviaire. Ainsi, depuis toujours, pour voyager en France, nous avons eu le réflexe train, plus que le réflexe de l’avion. Avec l’arrivée des compagnies aériennes low cost, la compétition entre le train et l’avion s’est sérieusement intensifiée, et aujourd’hui, choisir le train est loin d’être une évidence, surtout sur certains types de trajets.
Quand choisir l’avion plutôt que le train ? Pour vos trajets en France, Culture Vols vous donne les bons plans.

Les voyages transversaux : avantage à l’avion

La France est un pays très centralisé, et qui n’a hélas pris conscience de ce problème qu’à partir du milieu des années 90. Ainsi, en fonction des trajets que vous souhaitez réaliser, dans de nombreux cas, la solution ferroviaire vous propose automatiquement un passage par Paris. Fort de cette observation, lorsque les compagnies low cost se sont installées en France, elles ont comblé ce manque de transversalité en proposant des vols low-cost, à la fois rapides et économiques, sur des liaisons qui avaient été complètement délaissées par le train.
Si vous voulez faire un Bordeaux- Lyon, par exemple, en train, comptez 6h30 de trajet, et 80 € de billet, pour un aller simple, alors que Easy Jet vous propose le même trajet, en 1h30 minutes, pour sensiblement le même montant.
De même, pour un trajet Nantes – Marseille, en utilisant le train, vous pouvez compter sur une durée de trajet comprise entre 6h30 et 8h00, en fonction des correspondances, pour un prix avoisinant les 160 € l’aller-retour, là où la compagnie low-cost Hop vous propose un trajet de 1h15 minutes, pour un peu plus de 100 €.

Axe Nord Sud, l’avion toujours plus pratique

Il y a quelques années, la SNCF a ouvert une ligne à grande vitesse reliant Paris à Marseille en moins de 3 heures, avec un passage par Lyon. Une réelle avancée pour le transport ferroviaire Nord-Sud, si vous habitez dans la région de Marseille. En effet, dans le même temps, la capitale du Sud Ouest, Toulouse, avait été largement oubliée par l’administration ferroviaire, et si aujourd’hui on peut trouver des billets de train à des prix modérés pour effectuer la liaison Paris-Toulouse, le temps de trajet reste prohibitif par rapport à l’avion, puisqu’il oscille entre 5h30 et 7h. Pour parer à cela, les compagnies aériennes se sont penchées sur la question, et aujourd’hui, Air France propose un système de navettes, avec près de 10 vols low-cost par jour, pour un temps de trajet réduit à 1h10 de vol. Un bon moyen de ne pas perdre sa journée dans le train, voire même de faire l’aller-retour dans la journée.

Les villes moyennes: des vols, mais encore cher

Enfin, pour les trajets entre les villes moyennes, aujourd’hui, il vous faudra choisir entre la rapidité de l’avion, mais un coût encore élevé, et le train, long et un peu moins cher. Pour un Brest-Biarritz par exemple, Air France propose des vols pour un prix inférieur à 200 € aller-retour, mais avec une escale à Orly. La SNCF en vous propose de réaliser le même trajet, avec la même escale à Paris, pour environ 100€. En revanche, comptez entre 11H et 15 h de train pour réaliser ce trajet…

Découvrez également notre article pour payer ses vols low-cost moins cher.

PARTAGER
Commentaire
Je note : 1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars
Loading...