Publié le 12 mai 2017

Wwoofing : qu’est-ce que c’est ?

Wwoofing

On en entend de plus en plus parler… Et pourtant, peu d’entre nous savent réellement de quoi il s’agit. C’est pourquoi nous avons jugé utile de vous en dire davantage sur cette nouvelle tendance qu’est le wwoofing et qui séduit de plus en plus de jeunes issus d’horizons différents. En quelques mots ? Le but du wwoofing est de proposer son aide aux habitants d’un pays où l’on souhaite aller (travail généralement agricole) et en contrepartie on bénéficie de l’hébergement gratuit. Il s’agit donc d’un mouvement social et solidaire permettant aux jeunes sans trop de moyens de pouvoir partir à l’étranger sans crainte de devoir dormir dehors. Partons tout de suite à la découverte de cette nouvelle tendance novatrice !

Le wwoofing : définition et explications

Mais le wwoofing c’est quoi au juste ? Et bien pour ceux qui l’ignorent il s’agit du World Wide Opportunities in Organic Farms. C’est-à-dire une nouvelle tendance venue tout droit des pays étrangers et qui consistent à offrir aux volontaires baptisés les wwoofeurs, le gîte et le couvert contre quelques heures de travail dans des fermes biologiques. En gros, c’est un échange de bons procédés qui permet aux jeunes de partir découvrir le monde à moindre coût. Et pour les plus chanceux d’entre vous, certaines fermes rémunèrent même leurs volontaires en plus de les loger et de les nourrir. En fait, faire du wwoofing c’est une nouvelle tendance à la fois alternative, solidaire et écologique. Et cette dernière ne séduit pas moins de 4000 membres inscrits au réseau national wwoofing pour seulement 1400 hôtes. Alors, à tous les propriétaires de fermes biologiques en France intéressés par ce nouveau phénomène, il vous suffit simplement de vous inscrire au réseau Wwoof France et ainsi ouvrir vos portes à des volontaires. En revanche, pour devenir hôte, vous devrez régler une adhésion à 35€ (renouvelable tous les ans) puis remplir un formulaire d’inscription.

Wwoofing : inscription et tarifs

Comment faire si on souhaite faire du wwoofing en France ? Et bien, vous devrez impérativement être adhérent à l’association et donc régler une cotisation qui vous permettra de consulter la liste des hôtes que vous pourrez contacter. Les tarifs sont les suivants :
-adhésion pour une seule personne : 25€
– adhésion pour deux personnes : 30€
– adhésion pour une personne + annuaire des hôtes imprimé : 42€

Et pour ceux qui souhaitent partir en wwoofing à l’étranger, il vous faut consulter la version internationale du site Wwoof et procéder de la même façon que pour le site français. Différentes rubriques s’offrent à vous, « devenir hôte », « devenir wwoofeur », « liste des hôtes », mais le tout, en anglais ! L’avantage du site international, c’est qu’il vous permet de choisir, à la fois, une destination pour partir faire du wwoofing, mais également de choisir une spécialité agricole (fruits, légumes, animaux…) susceptible de vous intéresser davantage. Ce que ne propose pas le site français, certainement car il recense moins d’hôtes. Quant au trajet pour vous rendre à la ferme, pour ceux qui préfèrent voyager en avion, n’hésitez pas à réserver un vol Hop avec la compagnie française, spécialiste des vols low cost inter-régionaux.

Wwoofing : dormir à l’étranger à moindre coût

Pour toi wwoofeur qui souhaite partir très prochainement tester cette nouvelle tendance qu’est le wwoofing, nous te conseillons vivement de commencer par une destination européenne. Autrement dit, une destination pas trop lointaine, qui se révèlera plus rassurante pour une première expérience. Et pourquoi pas partir en Italie ? Pour seulement 50€ aller-retour en réservant ton vol à l’avance en compagnie d’EasyJet, tu pourras vivre cette expérience unique en seulement 2h de vols de Paris. Et si tu consultes la version internationale du site Wwoof, tu te rendras compte par toi-même que les exploitations en Italie, ce n’est pas ce qui manque !

PARTAGER
Commentaire
Je note : 1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars
Loading...